Incarnation simultanée dans plusieurs corps

separateur1

.

Incarnation simultanée dans plusieurs corps et concept de super-entités

.

Dessin montrant des marionnettes à fil, représentation de ce que pourrait être la relation esprit/corps
Dessin montrant des marionnettes à fil, représentation de ce que pourrait être la relation esprit/corps

.

Le concept des super-entités et des incarnations simultanées dans plusieurs corps pourrait paraître assez déroutant aux premiers abords. En effet, il paraît sorti tout droit d’une imagination quelque peu débordante.

Pourtant, après un peu de recul, ce concept est intéressant et l’on se rend compte qu’il n’est pas si farfelu qu’il en a l’air. C’est pour cette raison qu’il fait l’objet de cette courte page.

.

Une super-entité, qu’est ce que c’est ?

Il arrive parfois que l’on se demande ce qu’il advient de nous après notre mort. D’ailleurs, on pourrait se demander qu’est-ce qui « nous » définit ? Qu’est-ce qui nous définit comme individu à part entière, notre identité ?

Nous pouvons d’ores et déjà exclure notre corps physique. En effet, chaque molécule de notre corps a appartenu (a été utilisée) à des centaines d’autres personnes par le passé, des végétaux et des animaux. Nous ne pouvons donc nous définir en nous référant à ce regroupement d’un nombre incalculable d’atomes ayant appartenu à une infinité d’autres êtres vivant par le passé.

Il reste donc ce que l’on appelle communément l’âme, élément immatériel et énergétique. Mais d’où provient-elle ? Est-elle complète lorsqu’elle est incarnée ? Est-elle guidée par d’autres énergies, une multitude d’autres énergies ? Est-ce une simple pièce de cet immense puzzle que l’on appelle le « grand tout » ? Notre âme est-elle la fusion de plusieurs autres âmes d’un même groupe ?

.

puzzle-cerveau

.

Toutes ces questions restent bien entendu à ce jour sans réponse précise. Néanmoins, ce concept a le mérite d’être médité.

Selon ces théories, la personne que nous sommes dans la vie de tous les jours sur terre ne serait qu’une partie pas totalement complète de notre être. En d’autres termes, nous sommes bien plus que nous ne le pensons. Notre être n’est présent dans notre corps que de façon incomplète. Lorsque nous n’existons plus en tant qu’humain, cette partie retourne rejoindre cette « super-entité » que nous sommes réellement.

Cette super-entité a pour mission de progresser sans cesse et inlassablement jusqu’à devenir perfection. Pour réaliser cela, elle envoie une partie d’elle-même dans un corps physique afin de « capitaliser » l’expérience de la vie. Elle impose pour cela différentes « missions de vie », un peu comme l’on s’impose une « carrière » durant notre vie professionnelle. Cette « mission » n’est pas totalement déterministe. Une certaine marge de manœuvre est laissée durant toute la vie. C’est ce que l’on pourrait appeler en d’autres termes le libre arbitre.

Le concept de super-entité met en évidence d’autre idées et permettrait même de répondre à certaines questions existentielles.

Tout d’abord, cela permettrait de résoudre le problème mathématique du ratio entre le nombre de corps disponibles sur terre et le nombre d’âmes existantes. En effet, quelqu’un m’a posé un jour cette question et a mis en évidence ce problème. Si l’on admet qu’il y avait seulement 100 000 êtres humains sur terre il y a quelques milliers d’années, il y avait donc le même nombre d’âmes incarnées dans chacun des différents corps. En seulement quelques milliers d’années, ce qui ne représente absolument rien à l’échelle de l’éternité, près de 7 000 000 000 d’âmes auraient été créées (multiplication par 70 000) ? Mais que faire si trop peu d’âmes sont créées par rapport à la croissance du nombre de corps ? La problématique se pose également pour la situation opposée. Que se passe-t-il si trop d’âmes sont présentes par rapport au nombre de corps ?

La théorie des super-entités rendrait possible l’incarnation dans plusieurs corps à la fois et permettrait de répondre facilement à cette problématique.

En réalité, cet exemple n’est pas le plus judicieux car ces âmes peuvent provenir ou partir vers d’autres mondes, d’autres planètes. Il serait en effet absolument insensé d’affirmer que la terre est au centre de l’univers et qu’elle est la seule planète à être habitée. Il existe une multitude de monde que nous n’avons pas encore découvert.

.

Affiche du film "Avatar" où l'âme de Jake Sully, un humain est envoyée dans le corps d'un Na'vis, espèce extra-terrestre de la planète Pandora afin d'y évoluer et survivre aux conditions climatiques
Affiche du film « Avatar » où l’âme de Jake Sully, un humain est envoyée dans le corps d’un Na’vis, espèce extra-terrestre de la planète Pandora afin d’y évoluer et survivre aux conditions climatiques

.

Mais revenons à l’incarnation simultanée dans plusieurs corps. Cette théorie rend en effet possible deux incarnations du même être sur des périodes identiques ou qui se chevauchent.

Prenons l’exemple d’un grand père et son petit fils. Tous deux pourraient faire partie intégrante de la même « personne », même si le petit fils naît avant que son grand-père ne décède. Cette situation peut sembler absolument incroyable, pourtant, elle n’est pas du tout un problème pour le monde de l’au-delà. La physique quantique permet bien à une particule d’être à deux endroits à la fois !

Lorsque vous pensez rencontrer l’âme sœur, votre double, votre moitié, et si en fait vous aviez en réalité rencontré une autre partie de vous-même ?

A l’inverse, une personne incarnée pourrait également être la fusion de plusieurs âmes, plusieurs parties de plusieurs super-entités. Ce principe remet en cause le concept de vieillesse/jeunesse de l’âme. En effet, l’éternité n’est ni ancienne ni récente et nous avons en nous des parties du « grand tout » qui sont aussi « vieilles » que l’éternité elle-même.

Il est à noter que cette dernière idée entre en contradiction avec la question 366 du livre des esprits. Tous ces concepts sont en effet absolument discutables et discutés :

366. Que penser de l’opinion d’après laquelle les différentes facultés intellectuelles et morales de l’homme seraient le produit d’autant d’Esprits divers incarnés en lui, et ayant chacun une aptitude spéciale ? « En réfléchissant, on reconnaît qu’elle est absurde. L’Esprit doit avoir toutes les aptitudes ; pour pouvoir progresser, il lui faut une volonté unique ; si l’homme était un amalgame d’Esprits, cette volonté n’existerait pas, et il n’y aurait point pour lui d’individualité, puisqu’à sa mort tous ces Esprits seraient comme une volée d’oiseaux échappés d’une cage […] »

Tous ces concepts sont difficilement assimilables, acceptables, compréhensibles par l’humanité, sa compréhension étant malheureusement bien trop linéaire et puérile, du moins pour l’instant…

Pourtant, cette assimilation améliorerait nettement notre vie sur terre et la relation qu’a l’humain avec autrui. Cela donne d’ailleurs tout son sens à l’expression « Ce que tu fais aux autres, tu le fais à toi-même ». Nous ne formons en réalité qu’un seul ensemble unique et indissociable, nous faisons partie des autres et les autres font partie de nous.

.

separateur1

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Incarnation simultanée dans plusieurs corps »

  1. La Source est mysterieuse …
    L’incarnation d’une âme en plusieurs corps est une réalité…
    Comme le fait que plusieurs âmes peuvent traverser un corps au cours du temps…( voir Jesus avant la descente du Christ en lui…)
    Merci

  2. Bonsoir, Incroyable.
    J’aimerais savoir si on peut voir dans nos rêves notre autre âme. Dans mon rêve j’étais aux États-Unis et souvent, là où j’habite à Montauban, j’ai l’impression de ne pas être à la place. Qu’on m’attend aux États-Unis…c’est très bizarre mon ressenti. En même temps, j’ai toujours rêvé, depuis toute petite, de partir, voyager aux États-Unis.
    Dans mon rêve, en août, j’étais à Memphis. Même l’endroit du café je me rappelle. L’emplacement.
    Merci beaucoup de votre réponse.
    Laurence Clermont.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *