L’écriture automatique

separateur1

L’écriture automatique, qu’est-ce que c’est ?

La psychographie autrement appelée écriture automatique peut être définie comme un mode d’écriture pour laquelle la conscience (et donc la volonté) n’intervient pas. Elle est donc dictée ou écrite par une entité.

Il est difficile de définir exactement quand elle est apparue, mais les premières traces remontent à peu près aux années 1850.

 

 

écriture automatique
Représentation d’une séance d’écriture automatique

 

La communication peut aller dans un sens comme dans l’autre. En effet, l’écriture automatique peut soit servir à poser des questions aux entités, soit recevoir des messages ou conseils de leur part, soit les deux à la fois.

Tout comme d’autres pratiques comme le ouija par exemple, l’énergie physique du médium est utilisée pour faire bouger le stylo sur la feuille.

 

Les différentes formes de psychographie

 

On distingue plusieurs types d’écriture automatique :

  • L’écriture impulsive ou directe : C’est la forme la plus rare. Ici, l’écriture est totalement indépendante de la pensée. Le médium n’a donc absolument pas la moindre idée de ce qui est écrit. Le bras écrit sous l’impulsion directe de l’entité donc avec une écriture totalement différente de celle propre au médium. L’écriture est souvent difficile à relire, peu habile, hachurée et ample. Il faut donc prévoir une consommation assez conséquente de papier et de crayons.
  • L’écriture intuitive ou indirecte : Ici, il s’agit bien de l’écriture propre au médium. Les entités envoient simplement des messages sous forme de pensées, d’images mentales ou via la clairaudience que le médium retranscrit immédiatement sur le papier avec sa propre écriture et sa propre volonté.
  • L’écriture inspirée : Ce mode d’écriture est syncrétique car le médium et l’entité ont une action sur le crayon. Bien souvent, le médium le place sur la feuille et attend de la part de l’entité qu’une ou plusieurs lettres se forment. Le médium a alors la possibilité de deviner et tracer lui même la fin du mot.

 

écriture automatique directe
Exemple de message reçu en écriture automatique directe

Sur la photo ci-dessus, il s’agit d’une partie d’un message répondant à une question que l’on avait posée aux entités lors d’une séance de « questions/réponses » à l’IFRES. L’écriture est très ample et peu lisible. Il a donc été nécessaire de retranscrire le texte de façon plus lisible en dessous. De nombreuses feuilles de papier ont dû être utilisées pour l’écriture d’un seul paragraphe. La totalité du message ne sera pas évoquée car trop personnel.

 

Quels sont les avantages ?

L’écriture automatique présente de nombreux avantages par rapport aux autres moyens de communication avec les entités.

C’est un moyen très rapide et productif. En effet, contrairement au ouija par exemple, où le déplacement de la goutte sur la planche peut être assez long, la psychographie permet d’obtenir des phrases beaucoup plus rapidement. Ce n’est pas pour rien que l’écriture reste aussi LE moyen de communication principal et de longue date entre les humains 🙂

Elle présente également l’avantage de pouvoir être pratiquée seul et avec peu de matériel (juste un crayon et du papier). Elle est donc à la portée de tous.

.

Et les inconvénients ?

L’écriture automatique ne présente pas d’inconvénient particulier par rapport aux autres pratiques, si ce n’est qu’elle peut s’avérer coûteuse en papier, si vous avez la « chance » de communiquer avec une entité qui n’écrit qu’un mot par page ou qui est loquace (ce qui en soi n’est pas réellement un mal 🙂 )

Le doute de soi peut également représenter un inconvénient. En effet, si l’écriture automatique directe ne soulève aucun doute quant à l’authenticité de la communication (du moins pour le médium lui-même lorsqu’il écrit avec un style d’écriture totalement différent du sien ou lorsqu’il écrit dans une langue qu’il ne connait même pas), les autres formes peuvent amener à douter d’une communication « réelle ». On est souvent amené à se demander si ce qui est écrit émane d’une entité réelle ou si ce n’est que le fruit du subconscient. Cela entre dans le cadre de l’effet idéomoteur.

 

Présente-t-elle des dangers ?

 

Là encore, cette pratique n’est pas dangereuse en soi, mais il faut rester attentif à certains pièges :

  • Savoir reconnaître les entités négatives. S’il est souvent évident de démasquer certaines entités malicieuses, trompeuses ou menteuses de façon assez rapide, certaines sont en revanche plus difficile à démasquer. Pour vous assurer de cela, vous pouvez poser plusieurs fois une même question, mais de façon espacée dans le temps et posée différemment. La relecture ultérieure des réponses fera apparaître de façon évidente l’imposture. De façon globale, une entité bienveillante agit de façon désintéressée et répond volontiers aux questions qui ont pour but de faire le bien. Inversement, veillez à couper court à une communication où l’entité suggère la haine, la vengeance ou dont le langage est vulgaire ou un peu trop flatteur (de nombreuses entités ont la faculté de lire dans vos pensées). Le monde de l’au-delà est – en de très nombreux points – similaire au monde dans lequel nous vivons. Il existe de nombreuses entités dotées d’une bonté sans égal, mais également des entités qui s’ennuient profondément et qui ne demandent qu’à vous duper. Seule l’expérience permet de reconnaître facilement une bonne entité d’une mauvaise. Une étude préalable de la doctrine spirite est souhaitable pour comprendre le fonctionnement de l’au-delà.
  • Possibilité d’enfermement. Il est facile de devenir accroc et se réfugier dans l’écriture automatique, surtout lorsque les messages des entités sont plein d’amour (sans prendre en considération les éventuelles entités flatteuses dans un but de manipulation). Il faut donc être fort et stable psychologiquement. Pour le moment, vous vivez dans ce monde, pas dans l’autre. Vous aurez tout le temps devant vous une fois passé de l’autre côté pour communiquer avec toutes les entités que vous voudrez.

 

Comment pratiquer ?

 

L’écriture automatique se pratique de façon très simple. Voici quelques conseils pour que cela se déroule pour le mieux :

  • Préparation du matériel. N’importe quel support suffit, le type de papier n’a pas d’importance, mais prévoyez en suffisamment, peut-être aurez-vous affaire avec une entité verbeuse. Concernant l’outil qui va vous permettre d’écrire, un simple stylo bille suffit. Veillez à éviter les stylos plumes car il est plus difficile d’effectuer des mouvements rapides et peuvent accrocher le papier. Le crayon à papier est préconisé par certains médiums pour une question de contact avec le papier.
  • Préparation psychologique. Comme pour les autres pratiques, une séance de méditation peut aider à se préparer et se relaxer. Il est également possible d’écouter de la musique même durant la séance d’écriture. Pour cela, préparez une playlist qui s’y prête et évitez tant que possible de caler un morceau de « black métal » entre deux morceaux de relaxation. Il serait également dommage de sursauter et d’être déconcentré lorsqu’un spot publicitaire se glisse entre deux morceaux sur spotify par exemple.
  •  Commencer la séance. Se « vider » l’esprit. Essayer d’entrer en méditation, en transe ou dans une état proche de l’hypnose. Lorsque l’on débute, il est préférable de ne pas reposer la main sur la table. Si possible, faire tenir l’avant bras sur la main du bras opposé afin que le coude et la main ne touchent pas directement la table afin de faciliter les mouvements du bras et donc du crayon sur le papier. Il n’est pas forcément nécessaire d’utiliser la main gauche pour les gauchers et vice-versa. La tenue du crayon entre les doigts doit être légère, mais ferme. Idem pour l’appui du crayon sur la feuille.
  • Déroulement de la séance. Vous pouvez choisir de ne poser aucune question durant la séance et de laisser l’entité vous délivrer son message, après tout, il s’agit d’une communication dans les deux sens. Dans le cas où vous voudriez interroger les entités, même s’il est préférable de préparer les questions à l’écrit ou mentalement à l’avance, elles peuvent être posées en direct et en fonction des réponses qui viennent d’être données. Il n’est pas obligatoire de les poser à haute voix. Les entités et surtout les guides spirituels ont la possibilité de lire dans vos pensées (elles vous accompagnent depuis certainement bien longtemps). Il arrive même parfois qu’elles vous devancent en écrivant la réponse avant même que vous ne la formuliez mentalement. Il est cependant possible que l’entité ne vous réponde pas, soit parce qu’elle ne veut pas, soit parce qu’elle ne peut pas (la divulgation de l’information lui est peut-être interdite par d’autres entités ou elle ne connait simplement pas la réponse). Il peut y avoir de nombreuses raisons à cela, par exemple si la question est trop indiscrète, si elle n’a pas pour but réel de faire le bien ou si l’influence serait trop grande sur votre vie et vos choix futurs.
  • La communication ne s’établit pas. Vous êtes peut-être fatigué, stressé, il y a beaucoup de raisons à l’absence de communication. Dans ce cas, laissez tomber pour le moment et recommencez plus tard. Il est recommandé de ne pas dépasser plus de 15 à 30 minutes d’attente. Ce serait une pure perte de temps.
  • Fin de séance. Ne pas oublier de remercier l’entité pour cet échange, surtout si les informations récoltées sont de qualité. Enfin, demander à l’entité de bien vouloir quitter les lieux.

 

separateur1

29 réflexions au sujet de « L’écriture automatique »

  1. Bonjour

    Je souhaiterais communiquer avec ma mère qui est décédé il y a près de 20 ans et je souhaiterais savoir si je dois me munir de sa photo lors de la séance?
    Pour ce qui est des questions a poser dois je les poser a haute voix? Comment sait on que la séance est terminé ?

    Merci

    Marie

    1. Bonjour,
      Dans l’absolu, une photo n’est pas nécessaire, mais si cela peut vous aider à vous concentrer, dans ce cas, n’hésitez pas. Dans un premier temps, je vous conseille de demander à communiquer avec votre guide, il vous connaît et est capable de lire en vous comme dans un livre ouvert. Il pourra jouer le rôle d’intermédiaire et écartera d’éventuelles entités qui ne sont pas forcément bienveillantes. Pour la fin de la séance, généralement, les entités dessinent une longue barre horizontale ou un gros point, mais vous pouvez aussi décider d’arrêter par vous même si vous vous sentez fatiguée. J’espère avoir répondu à toutes vos interrogations. Bonne journée.
      Jérémy G

      1. Bonjour

        En écriture automatique le style peut il changer?
        Est il possible que l écriture soit toujours la mienne ou change t elle selon le défunt avec qui l on communique?

        Merci

        1. Bonjour,
          Cela dépend du type d’écriture automatique que vous pratiquez, en écriture directe, ce n’est pas du tout votre écriture car c’est l’entité elle même qui utilise votre main pour faire bouger le crayon. En écriture intuitive, c’est vous qui écrivez et donc avec votre propre style d’écriture, mais dicté par les entités.
          Enfin, l’écriture inspirée est un mix des deux, c’est l’entité qui commence chaque mot ou début de phrase et vous qui complétez en « devinant » la fin (gain d’énergie). Si vous vous trompez, pas d’inquiétude, l’entité vous le fera savoir (en dessinant une barre, une croix ou autre chose)
          J’espère avoir répondu à vos questions.
          Jeremy

  2. Bonsoir marie,
    J’ai envie de rajouter que si la première séance ne fonctionne pas il ne faut pas abandonner. Cela demande parfois beaucoup d’entraînement. Il faut être détendu (pourquoi pas faire une méditation juste avant). Et guettez les signes autour de vous car s’il n y a pas de reponse en écriture automatique, votre maman peut communiquer autrement. Par les rêves aussi.

  3. Bonjour

    Merci d avoir répondu aussi rapidement a mes questions
    Vous me parler de m adresser en premier lieu à mon guide
    Comment savoir quel est mon guide? A t il un nom ? Comment dois je lui demander de rentrer en contact avec un proche?

    Merci

    Marie

    1. Bonjour,
      Dans un premier temps, adressez vous à lui en ne demandeant à parler qu’avec lui, il est très proche de vous et vous connait. Ensuite, libre à vous de lui demander son nom directement ou à demander des nouvelles de vos chers disparus.
      Jeremy

  4. Bonjour

    Vous parlez de 3 types d écritures automatique
    Peut on faire parti de 2 voir des 3 groupes de style d écriture ou est ce que si je fais partie du 1er style je garderais toujours le même ?
    Si j écris en écriture direct plutôt q indirect cela est du a quoi?
    Qu est ce qui détermine le style d écriture a chacun?
    Merci

    Marie

    1. Bonjour,
      Il y a plusieurs facteurs qui déterminent le style d’écriture automatique. En premier lieu, c’est votre faculté médiumnique qui va avoir une influence. Ensuite, ce sont les capacités de l’entité elle-même. Il ne faut jamais oublier que l’effort que vous produisez pour communiquer avec l’autre monde est d’autant plus grand (voire beaucoup plus grand) pour l’entité qui veut se communiquer à vous. En fonction de l’évolution de votre développement médiumnique, mais aussi de l’entité avec qui vous communiquez, le « style d’écriture » pourra lui aussi évoluer, il n’est pas figé, ni définitif.
      Jeremy

  5. Bonjour

    Tout d abords je tenais à vous remercier d avoir répondu a toutes mes questions cela m aide vraiment beaucoup
    J’aurais encore quelques petites interrogations à vous soumettre
    Un défunt reste il a l âge où il est décédé où vieilli t il encore?
    Peut on communiquer avec un enfant décédé a l âge bébé ?
    Lors d une séance, doit on poser des questions à l entité ou doit on attendre qu elle nous écrive d elle même ?
    Et enfin je voudrais savoir si un défunt peut nous mentir ou nous communiquer de fausses informations lors de la séance?

    Merci beaucoup

    Marie

    1. Bonjour,
      l’au-delà est totalement intemporel, le temps n’a de valeur qu’ici. Cette dimension est difficilement explicable en quelques mots. Mais sachez que la vieillesse n’est qu’une notion humaine. Si par exemple, vous étiez amenée (ce que je ne vous souhaite pas vraiment :-)) à vivre une Expérience de Mort Imminente et que vos proches défunts venaient à votre rencontre, ils pourraient prendre absolument n’importe quelle forme. Cependant, ils choisissent dans beaucoup de cas de revêtir la même apparence que lorsque VOUS les avez connus afin que vous les reconnaissiez. Je me suis moi-même posé ce genre de questions il y a quelques temps. Je peux d’ailleurs vous conseiller la lecture de deux livres qui personnellement ont répondu à de nombreuses questions de ce genre. Ils m’ont d’ailleurs permis d’avoir un regard différent sur ma vie et le monde en général depuis que je les ai lu. Le premier est le livre des esprits d’Allan Kardec que vous pourrez télécharger en cliquant sur le lien. Il est le résultat de nombreuses séances d’écriture automatique où Allan Kardec pose plus de 1000 questions de ce genre (des questions existentielles) aux entités avec lesquelles il communique. Le second livre est « un autre corps pour mon âme » de Michael Newton. Ce livre explique en détail ce qu’il se passe entre le moment où l’on meurt et le moment où l’on se réincarne dans une nouvelle existence. D’ailleurs je vais d’ici quelques jours (semaines) rédiger une page expliquant cela (L’évolution de l’âme).
      Sinon, pour répondre à votre autre question, il est tout à fait possible de communiquer avec un enfant décédé en bas âge. Selon la doctrine spirite et la théorie de la réincarnation, nous sommes tous voués à vivre de nombreuses existences sur terre (et ailleurs :-)). Un enfant en bas âge est donc une entité incarnée et peut avoir vécu de nombreuses vies auparavant, et même beaucoup plus que vous ou moi. On parle alors de « vieille âme ».
      Ensuite, lors d’une séance, vous êtes totalement libre de poser vos questions ou simplement d’attendre que l’entité se communique à vous. Pour comparaison, imaginez vous en train de passer un coup de téléphone 🙂
      Enfin, malheureusement, lors d’une séance, il est possible de tomber sur une entité qui souhaite s’amuser de vous, et donc vous mentir. C’est d’ailleurs pour cela que dans un premier temps, de nombreux médiums préconisent de ne communiquer qu’avec votre/vos guide(s).
      J’espère avoir répondu à toutes vos interrogations.

      Jeremy

  6. Bonjour

    Je vous remercie de m avoir donné le lien du livre, je ne manquerais pas de le lire progressivement
    Cependant je souhaiterais savoir si un esprit même bienveillant peut nous mentir ou nous communiquer de fausses informations ?
    Comment reconnaît on un esprit du bas astral ?
    Lorsque l on communique avec une personne que l on a demandé, peut on être sûre a 100% que c est bien elle qui est la et non un autre
    Et enfin peut on pratiquer l écriture automatique souvent ?

    Merci

    1. Bonjour,
      le monde des esprits est très similaire au notre, on y trouve des entités bienveillantes comme le contraire.
      De plus, la plupart des entités n’ont pas la science infuse, elles peuvent donc se tromper et donner des informations inexactes. Certaines entités du bas astral peuvent également vous tromper sur leur identité (pour s’amuser de vous par exemple). C’est pour cela que beaucoup de médiums conseillent de ne s’adresser au début qu’aux guides spirituels, ils n’hésiteront pas à éloigner de genre d’entités. L’expérience, l’analyse, le recul et le ressenti (sentiment de pression, d’oppression, malaise ou au contraire être rassuré, sentiment de confiance et de bien être) vous aideront à distinguer le vrai du faux, même si ce n’est pas évident au début. Par exemple, les entités du « bas astral » ont un langage plutôt vulgaire, injurieux, provocateur, conflictuel alors qu’un guide aura tendance à vous rassurer, son langage est pur, plein d’amour, de compassion et d’encouragements.
      Par expérience, n’acceptez jamais comme confirmé un message sans avoir pris du recul et recherché d’éventuelles incohérences.
      Enfin, concernant la pratique, vous pouvez pratiquer aussi souvent que vous voulez, mais cela ne doit pas durer trop longtemps et déborder sur votre vie personnelle. C’est à vous de gérer cet équilibre.

      Jeremy

  7. Bon jour

    Une personne qui pratique l écriture automatique est il apte égalementt à utiliser la boule de cristal ou d autres formes de spiritisme?

    Merci

  8. Bonjour

    J ai essayé l écriture automatique et j ai demandé a communiquer avec mon guide spirituel et je n ai eue que des gribouillages et une sorte de dessin que je n identifie pas et cela se répété à plusieurs reprises , toujours les même gribouillages et ce dessin que je ne comprends pas

    Est ce normal?

    Merci

    1. Bonjour, oui, cela peut arriver, et c’est d’ailleurs un bon début 🙂 il faut parfois de longues semaines, voire de longs mois avant d’arriver juste à ce résultat. C’est en forgeant que l’on devient forgeron 🙂
      Jeremy

  9. Bonjour
    J ai fais une séance d écriture cette après midi et j ai eue de la part de mon père que des dessins, des fleurs et pleins de coeur dont beaucoup s entremêlés les uns aux autres
    Il n a écris que lamour au bout d un coeur
    Est ce normal de n avoir eue que des dessins et toujours les mêmes ?
    Je lui posais des questions et il ne répondait pas il faisait des dessins

    Je ne comprends pas, pouvez vous m éclairer un peu?

    Merci

    1. Bonjour,

      Il faut savoir que l’écriture automatique demande parfois, selon les gens, beaucoup d’entraînement.
      Je trouve qu’avec si peu d’entraînement, vous avez eu un beau message. Certes ce n’est peut être pas ce que vous attendiez. (On a rarement d’ailleurs ce que l’on attends) mais vous avez néanmoins eu un résultat en image. C’est un début encourageant même très encourageant. Beaucoup n’ont pas ces résultats en si peu de temps. Il ne faut pas abandonner et il faut persister. Cela peut prendre plus d’une heure par séance.
      Il est normal d’avoir des dessins au début. C’est arrivé à beaucoup de personnes.
      Des phrases ou quelques mots suivront par la suite.
      Cependant essayez de lâcher prise sur les attentes que vous pourriez avoir. Laissez faire. Prenez les messages comme ils viennent.
      Il faut savoir que votre père fait ce qu’il peut de l’autre côté. Parfois pour raisons diverses, l’au delà a du mal à communiquer avec nous. Peut être pourriez vous faire une méditation de 15 ou 30 min juste avant pour améliorer les résultats.
      Je vous conseille également de lire le livre de stephane allix. : le test.
      Ce n’est pas un livre sur l’écriture automatique mais cela parle de la communication entre les médiums et les entités. Le pourquoi il est difficile parfois de communiquer.
      C’est très enrichissant et vous comprendrez beaucoup de chose 🙂
      Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas.
      Adeline

    1. Bonjour,
      Techniquement ce n’est pas impossible. J’ai entendu parler un jour d’un cas similaire sur un forum. Cependant, je ne saurais plus vous dire où.
      Bonne journée. Jeremy

      1. Merci beaucoup.
        C’est un grand soulagement pour moi de le savoir.
        Depuis 2012 je n’ai qu’une seule personne si je puis dire ainsi qui communique avec moi c’est un Archange.
        Merci.

  10. Bonjour Mr Jérémy, je viens de vous découvrir et vous lis avec beaucoup d’intérêt. J’ai connu l’écriture automatique par hasard, une amie était venue me rendre visite et m’avait apporté un petit livre de prières. J’étais occupée a copier dans mon cahier les prières consciencieusement, je ne sais pas se qui s’est produit, c’est comme si, j’appelle ça « partir et revenir je ne sais d’où » j’étais en pleur et mon écriture n’était pas la mienne et c’était une écriture en serpentin prenant toute la feuille. Pour lire ou plutôt essayer de décoder, tous les mots se tenaient donc pas d’arrêt entre chaque mot, mon écriture en serpentin étant que j’avais écrit sans aller a la ligne mais tout se reliait et j’avais écrit la ligne suivante comme si il y avait eu un miroir fasse a moi. J’explique la première ligne était lisible en gardant la feuille normalement mais pour pouvoir lire la ligne suivant il fallait tourner la feuille, c’est comme si j’avais tourner la feuille moi même, mais mon amie m’a dit « non, tu n’as jamais tourné la feuille et tu écrivais très vite sans même regarder. Il me semblait que tu n’étais plus réellement toi, tu ne me répondais pas. » Après avoir lu et rassembler plus ou moins ce que nous pouvions comprendre, mon amie m’a dit « c’est ma maman, elle m’appelait comme ça, elle me parlait comme ça, etc. Cela m’est arrivé durant l’année 2018 plus ou moins 6 fois, et toujours de la même manière d’écrire sans que je ne puisse détecter que cela va arriver, comprenez que je sois méfiante chaque fois que je dois écrire. J’ai 59 ans et suis des cours de Lithothérapie et Spiritualité, ses cours sont donné par deux professeurs et d’un Père et cette écriture est apparue également durant les cours. Dans ses écritures qui me mettent dans un état second, pleur, fatigue et j’ai comme un blanc complet dans ce moment d’écriture, je ne me rappelle de rien, je n’entends rien, je ne sais pas ce que je fais, rien blanc complet, temps suspendu. Dans les écritures la personne ne se nomme pas, ne se présente pas et ne signe jamais, donc a nous de savoir par quelques mots clés a qui cela s’adresse, quand cela arrive durant les cours le Père prie durant ses écritures, je ne sais pas prier avant comme il me dit de faire vu que je ne sais pas que cela va se produire. Ce n’est que depuis le décès de mon époux en mars 2015, que j’ai appris par mon grand frère que notre grand-père paternel et notre maman décédée quand j’avais 8 ans étaient tous 2 Spirit et ce suite a ce que j’avais dit a mon frère qui était très mal moralement, physiquement qu’il pouvait parler a maman, qu’elle était là a côté de lui dans la voiture, je la voyait, je l’ai toujours vue quand il a des événements qui vont se produire bon ou mauvais, c’est devenu normal pour moi. Il y a un ami qui se dit médium qui est venu chez moi, m’a demandé une feuille et à commencé a écrire, belle écriture aucune difficulté pour lire, allant a la ligne, les mots sont bien détachés et la personne dit « je suis… ici dernièrement, il a écrit ce que feu mon époux lui faisait écrire, il a écrit « bonjour je suis…, je suis là, et me surnommant de petits noms que jamais mon époux n’utilisait durant sa vie auprès de moi durant 30 ans, un surnom était bien cité et l’est toujours par mes amis mais jamais par mon époux et a la fin du message il y a une signature, mais ce n’était pas du tout la signature, ni le paraphe que mon époux utilisait. Je n’ose pas demander l’avis sur ce message auprès de mes professeurs et du Père, car cet ami est dans le groupe des cours. Questions: une entité se présente t’elle bien chaque fois disant « je suis un tel ou une telle ? Peut-elle surnommer la personne a qui elle s’adresse par un, des surnom(s) que jamais elle même ne prononçait ? La personne qui pratique l’écriture automatique peut-elle avoir le temps de réfléchir avant de continuer d’écrire ? Est-ce possible que la personne qui fait écrire signe a chaque fois ? Ce qui m’intrigue également, feu mon époux fait écrire que une telle et un tel que je ne connaissais pas avant son décès sont mauvais pour moi, est-ce possible qu’il sache dire leur prénom ? Je me pose tant et tant de question, je ne sais plus quoi penser vis a vis de cet ami qui se dit « médium » Il m’arrive depuis décembre 2017 tant de choses qui me font peur que je sollicite souvent l’aide de mes professeurs et du Père mais ici, je n’aimerais pas que tous écartent cet ami que parce que je lancerais mes doutes sans prendre le temps de bien réfléchir sur vrai ou faux. Je préfère avoir l’avis d’une personne telle que vous qui êtes neutre. Merci beaucoup pour votre aide, merci de vos bons conseils. Prendre connaissance de vos écrits, vous lire est bienfait pour l’ignorante que je suis. Paix et amour pour cette année 2019. Bonne journée.

    1. Bonjour et merci pour l’attention que vous avez donné à mon article. Je pense que le mieux à faire est d’en parler directement avec votre ami et de lui faire part de vos interrogations. Remettre en doute les intentions de votre ami est à mon avis peu judicieux. Peut-etre que les messages ne vous étaient simplement pas destinés?
      L’idée même d’identité est plutot confuse dans l’au-delà. Chaque entité a vécu de multiples vies et il est difficile de dire « qui » on est.
      Dans l’ecriture automatique, il n’y a pas de norme absolue, tout peut arriver (j’ai vu des messages pleins de fautes d’orthographes typiques du 20eme siècle alors que les entités vivaient bien avant). Le fond est à retenir et non la forme.
      Concernant les surnoms erronés, je vois 2 possibilités en admettant bien entendu la sincérité de votre ami: soit le message ne vous etait pas destiné, soit il s’agissait peut être d’un de vos surnoms dans une vie antérieure. Mais chaque cas est différent, difficile pour moi de répondre avec la moindre certitude. J’espère néanmoins vous avoir éclairé un peu ou vous avoir donné des pistes supplémentaires.

  11. Bonsoir j’ai perdu mon mari il y a un peu plus d’un mois ce soir j’ai décidé d’entrer en communication avec lui par l’écriture automatique,au bout d’un certain temps j’ai eu très froid dans le dos puis je me suis mise à écrire cela n’a pas duré longtemps mais il m’a écrit quelques mots.Est ce normal que le type d’ecriture est le même que celui que j’ai eu quand je suis entrée en contact avec ma maman quelques années auparavant ?Merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *